Saison 17-18

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2017 / 2018 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
« Retour

Complicité beethovénienne

Complicité beethovénienne

Complicite

Mozart – Beethoven – Chostakovitch
Elisabeth Leonskaja – Tugan Sokhiev
20 septembre -  20h

La profonde complicité musicale et humaine qui unit Elisabeth Leonskaja et Tugan Sokhiev n'est plus à dire : merveilleux cadeau de rentrée qu'un concert inaugural réunissant les deux artistes dans le cadre d'un partenariat avec le Festival Piano aux Jacobins. On le guette avec d'autant plus d'impatience que le 3ème Concerto de Beethoven est au programme. L'ouvrage – des témoignages l'attestent – ne connut pas le succès lors sa création sous les doigts du compositeur, à Vienne en 1803. Mais il s'est depuis imposé parmi les compositions majeures de la littérature concertante.
Œuvre charnière dans le corpus des Cinq Concertos, le Concerto en ut mineur montre Beethoven s'émancipant des modèles hérités de ses devanciers pour faire entendre une voix singulière, une écriture concertante dont la dimension symphonique s'accentue, un « style noble, élevé, ferme, hardi, expressif, poétique et toujours neuf » que Berlioz, parmi les premiers avocats français de Beethoven, saluait avec enthousiasme.
En début de programme, l'urgente Ouverture de Don Giovanni (1787) se fait aussi l'expression d'une sensibilité nouvelle à quelques années du XIXe siècle. Rien d'étonnant à ce que, plus tout autre opéra de Mozart, cette partition ait trouvé un écho profond dans la sensibilité du siècle romantique.
Créée en novembre 1945, au lendemain de la victoire des alliés sur l'Allemagne nazie, la Symphonie n°9 de Chostakovitch fit grincer bien des dents parmi les autorités soviétiques. Elles attendaient une vaste composition en forme d'apothéose et c'est en fait la plus brève et la plus légère de ses quinze symphonies que le musicien livra - la plus « haydnienne » disait Leonard Bernstein. Une manifestation de liberté dont l'artiste allait payer le prix trois ans plus tard, violemment dénoncé pour « formalisme » par Jdanov...

> Informations et réservations : cliquez ici