Saison 2017-2018

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2017 / 2018 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
« Retour

Elisabeth Leonskaja joue le Concerto de Grieg

Elisabeth Leonskaja joue le Concerto de Grieg

Elisabeth Leonskaja joue le Concerto de Grieg

Du côté des poètes

Vendredi 18 septembre - Halle aux Grains (20h)

Vers 1882, quatorze ans après la composition de son Concerto en la mineur op. 16, Edvard Grieg se mit à esquisser un second concerto pour piano, mais ne le mena jamais à son terme. La réussite de l'Opus 16 suffisait en tout cas largement à faire sa réputation dans le domaine concertant. Déchiffrant le Concerto en la mineur en 1870 à l'occasion d'une visite que le jeune compositeur norvégien était venu lui rendre à Rome, Franz Liszt n'avait pas manqué de saluer la singularité du langage de celui qui allait s'imposer comme le père de l'école norvégienne.

Le jeune Grieg avait certes été marqué par le modèle du Concerto pour piano op. 54 de Robert Schumann (1845), en la mineur comme le sien, mais par-delà cette influence, il avait surtout médité l'exemple du dialogue amoureux que l'ouvrage de l'Allemand installe entre le soliste et l'orchestre. Sans renoncer au frisson virtuose, le Concerto op. 16 se caractérise lui aussi d'abord par l'étroitesse de l'échange entre le piano et la masse symphonique, entre les couleurs du clavier et les timbres de divers instruments solistes, et par le profond lyrisme qui le porte de bout en bout.

André Boucourechliev a avec raison rapproché l'art d'Elisabeth Leonskaja de celui de Clara Haskil et de Dinu Lipatti. A l'instar de ses deux devanciers, la pianiste russe est d'abord et avant tout une poète du clavier et son attachement à une partition telle que l'Opus 16 de Grieg n'étonne guère. La grande dame du piano, héritière de la plus belle tradition russe, compte parmi les partenaires de prédilection de Tugan Sohkiev : avec quelle impatience attend-on leurs retrouvailles ! 

 

plus de détails sur ce concert