Saison 17-18

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2017 / 2018 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
« Retour

Guy Braunstein - István Várdai - Sunwook Kim

Guy Braunstein - István Várdai - Sunwook Kim

Guy Braunstein, violon / István Várdai, violoncelle / Sunwook Kim, piano

 

Sous le signe de Beethoven

Jeudi 17 novembre - Halle aux Grains (20h)

 

Le création française de Ur-Geräusch (son primordial) de Hugues Dufourt (né en 1943) suit de près la première audition de l'œuvre le 23 septembre dernier (par le WDR Sinfonieorchester et Marek Janowski) à la Beethovenfest de Bonn. Un contexte on ne peut plus naturel s'agissant d'un ouvrage qui se réfère à Beethoven et à sa Symphonie n° 3 « Héroïque ». « La Troisième Symphonie, écrit Hugues Dufourt, fait éclater les cadres de la symphonie classique. Elle incarne une nouvelle époque de l'esprit du monde. L'histoire fait irruption dans l'œuvre, envahissant tout le champ de la pensée et de l'action humaine. Avec Beethoven, la musique européenne se met en question dans son sens, sa technique et son histoire. » Après un hommage qui, selon le compositeur, laisse poindre « le sens de l'illimité, l'accès à la nuit et le murmure des époques révolues », Tugan Sokhiev et ses musiciens s'attaquent au Triple Concerto (1803-1804) de Beethoven. Ouvrage parmi les plus lumineux de l'auteur, l'Opus 56 sera servi par un magnifique trio de solistes (l'Israélien Guy Braunstein, le Hongrois István Várdai et le Coréen Sunwook Kim) : une interprétation toute d'élan, de fraîcheur et de jeunesse se profile !

L'impressionnant exemple de Beethoven intimida longtemps Brahms en matière symphonique. Mais une fois ses hésitations surmontées, à quels miracles est-il parvenu dans un corpus de quatre ouvrages que referme la Symphonie en mi mineur op. 98 (1884-1885). Les profondes affinités de Tugan Sokhiev avec cet ouvrage au souffle puissant ne sont plus à dire ...