Saison 17-18

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2017 / 2018 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
« Retour

Jean-Yves Thibaudet

Jean-Yves Thibaudet

Jean-Yves Thibaudet

Du romantisme triomphant à l'aube du XXe siècle

Jeudi 19 Octobre – Halle aux Grains (20 h)

 

Anatole Liadov (1855-1913) aura involontairement été à l'origine des débuts d'Igor Stravinski. Tardant à répondre commande de Serge Diaghilev pour une partition sur L'Oiseau de feu, il conduisit en effet l'impatient promoteur des Ballets russes à lui préférer son jeune collègue. On connaît la suite de l'histoire… Peu prolifique, l'ancien élève de Rimski-Korsakov, laisse néanmoins des pages magnifiques, que ce soit pour le piano ou pour l'orchestre. De toutes ses compositions en ce domaine, Le Lac enchanté (1909) est la plus légitimement célèbre. Musique immobile, parcourue de subtils miroitements, cette « Scène de conte de fées » témoigne d'une étonnante et hypnotique modernité à l'aube d'un siècle qui allait accorder une place prééminente au timbre instrumental.

Modernité, le terme vaut aussi pour le Concerto n° 2 de Liszt (1839-1849, création à Weimar en 1857), jalon fameux s'il en est de la littérature romantique. Après un Premier Concerto de structure tripartite traditionnelle, le compositeur ose dans le Concerto en la majeur une construction monolithique. Six sections enchaînées forment un ensemble d'une parfaite cohérence, exemple de l'« admirable hardiesse en matière de structure et d'invention » que Bartók saluait chez Liszt.

La rencontre de Jean-Yves Thibaudet et Tugan Sokhiev dans ce chef-d'œuvre augure d'un dialogue aussi flamboyant que poétique !

 

 

 

 

photo Jean-Yves Thibaudet © Decca Kasskara