Saison 2016-2017

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2016 / 2017 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
Blog

suivez les tournées de l'Orchestre

L'Orchestre National du Capitole continue à sillonner le monde : des étapes que nous vous faisons partager grâce à notre blog.

Plus d'informations
« Retour

Joseph Swensen - Adam Laloum

Joseph Swensen - Adam Laloum

Joseph Swensen - Adam Laloum

 

Eclosion poétique

Vendredi 7 avril - Halle aux Grains (20h)

Mozart est particulièrement gâté en ce moment à l'Orchestre. Quelques jours après Christian Zacharias dans le 17ème Concerto, un autre splendide mozartien, Adam Laloum, interprète le 9ème Concerto. C'est à l'intention d'une pianiste française, Mlle Jeunehomme (d'où le titre de l'ouvrage), qu'en 1777 à Salzbourg un jeune compositeur de 21 ans tout juste écrivit cette partition proprement géniale. Le premier des « grands » concertos, a-t-on coutume de dire : le KV 271 marque il est vrai un tournant et témoigne d'une merveilleuse éclosion poétique. On peut compter sur Adam Laloum pour magnifier l'alliance d'invention mélodique et d'audace formelle qui caractérise cet ouvrage.

A ses côtés, Joseph Swensen, ami fidèle de l'Orchestre, veillera au grain, avant de s'attaquer à la 6ème Symphonie de Bruckner, une réalisation trop méconnue de l'Autrichien – le voisinage des illustres 5ème et, plus encore, 7ème Symphonies n'est pas chose commode ... Datée de 1879-1881, la Symphonie en la majeur séduit pourtant immanquablement par la richesse foisonnante de son matériau et les magiques coloris de son Adagio.

 

Adam Laloum : Une Victoire pour Mozart

Le piano est gâté par Toulouse qui, six ans après Bertrand Chamayou, a vu naître en 1987 une autre figure majeure de la nouvelle génération française : Adam Laloum. Après le CRR de Toulouse, dans la classe d'Olivier Beau, le pianiste a poursuivi sa formation au CNSMD de Paris, auprès de Michel Béroff en particulier. Très vite il affirme une personnalité complète, à son aise en soliste comme en musique de chambre, domaine dont il raffole et qu'il n'a depuis cessé de cultiver auprès de nombreux instrumentistes de sa génération (au sein du Trio des Esprits en particulier).

Un Concours de poètes du clavier, dit-on souvent du Concours Clara Haskil de Vevey ... En 2009, Laloum remporte le Premier Prix et le Prix du Public de la célèbre compétition suisse. Ce succès met en lumière un art du clavier caractérisé tant par la richesse et la chaleur du toucher que par un admirable sens de la construction ; il s'est illustré dans plusieurs enregistrements acclamés par la critique. Celui regroupant la Grande Humoresque et la Première Sonate de Schumann a valu à A. Laloum un « Diapason d'or de l'année » en 2014.

Dès 2012, les Victoire de la Musique classique avaient fait du pianiste leur « Révélation soliste instrumental ». Depuis, il n'a cessé de confirmer sa place éminente dans le monde du piano et les Victoires 2017 viennent de le sacrer « Artiste de l'année ».


 


 

Informations & Réservations

 

 

 

 

 

                                                    

Diffusion en direct sur Radio Classique
Avec le soutien de l'association Aïda