Saison 2016-2017

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2016 / 2017 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
Blog

suivez les tournées de l'Orchestre

L'Orchestre National du Capitole continue à sillonner le monde : des étapes que nous vous faisons partager grâce à notre blog.

Plus d'informations
« Retour

Khatia Buniatishvili

Khatia Buniatishvili

Ferveur romantique

Ferveur romantique

Samedi 11 janvier – Halle aux Grains (20 h)

 

À 25 seulement, Khatia Bunitishvili joue dans la cour des grandes. Les interprétations de la jeune artiste géorgienne manifestent une passion et un sens narratif qui lui valent d'être souvent comparée à son illustre aînée, Martha Argerich. Avec le Concerto pour piano en la mineur de Grieg, Khatia Buniatishvili disposera d'une partition idéale pour illustrer toute la force de son tempérament et la richesse de sa palette sonore. Liszt ne s'y était pas trompé, qui couvrit jeune Grieg d'éloges lorsqu'il vint lui présenter son Concerto op. 16 (1868). Unique réalisation concertante pour clavier du Norvégien, elle a très vite trouvé sa place parmi les œuvres favorites des virtuoses. Comment résister en effet au lyrisme, à la virtuosité ardente et au parfum scandinave qui la caractérisent ? Khatia Buniatishvili y promet la jeunesse et le feu !

Autre opus fameux de la littérature de la seconde moitié du siècle romantique, la 7ème Symphonie (1884) de Bruckner jouit d'un statut particulier auprès d'un large public depuis que le film Senso (1954) de Visconti en a popularisé l'Adagio. Mais c'est pris dans sa totalité que l'œuvre fascine le plus, véritable cathédrale sonore où Bruckner, fol admirateur de Wagner, atteint l'un des sommets absolus de son art. Après Grieg, un autre grand moment de ferveur s'annonce sous la baguette de Tugan Sokhiev !

 

 

 

 

 

photo Khatia Bunitishvili © Julia Wesely