Saison 2016-2017

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2016 / 2017 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
Blog

suivez les tournées de l'Orchestre

L'Orchestre National du Capitole continue à sillonner le monde : des étapes que nous vous faisons partager grâce à notre blog.

Plus d'informations
« Retour

Thomas Sondergard

Thomas Sondergard

Thomas Sondergard

 

Lumineux élan

Samedi 25 juin - Halle aux Grains (20h)

Unique réalisation lyrique de Beethoven, Fidelio (créé en 1805, dans une version en trois actes) résulte d'une genèse complexe, le compositeur allemand étant plusieurs fois revenu sur sa partition. L'Ouverture Leonore III fut composée à l'occasion de la reprise de l'opéra (version en deux actes) au Théâtre an der Wien en mars 1806 et figure régulièrement dans les programmes des concerts symphoniques. Tout l'esprit de Fidelio, véritable hymne à la liberté, s'y déploie avec un souffle et un lyrisme pour le moins contagieux.

On ne saurait trouver meilleure introduction à un programme qui se poursuit par le Concerto n° 4, pour l'essentiel élaboré entre 1805 et 1807. Après trois premiers ouvrages encore très imprégnés de l'exemple de Mozart, Beethoven, sans aucunement renier celui-ci, parvient dans le Concerto en sol majeur à une liberté expressive, une souplesse et un naturel dans la relation soliste/orchestre, à une intelligence des timbres aussi, qui rangent l'Op. 58 parmi les partitions favorites des interprètes comme du public.

Ce n'est pas le cas - on ne peut que le regretter - s'agissant de la Symphonie n° 2 de Tchaïkovski, victime comme les nos 1 et 3 du succès des trois ultimes symphonies, de l'illustre « Pathétique » en particulier. Créée avec succès en 1872 et révisée en 1879, la « Petite Russienne » recèle pourtant des trésors de poésie et s'avère de bout en bout portée par un lumineux élan que la baguette de Thomas Søndergård promet de magnifier. 

 

plus de détails sur ce concert