Saison 17-18

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2017 / 2018 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
« Retour

Vadim Gluzman

Vadim Gluzman

Vadim Gluzman

 

Hymne au violon

 

Vendredi 4 mars - Halle aux Grains (20h)

Musique dite « pure », inspiration littéraire : l'histoire de la création musicale oscille entre ces pôles et le programme que dirige Tugan Sokhiev en offre une illustration, du XIXe siècle à la musique d'aujourd'hui

Pureté, tel est d'ailleurs bien le qualificatif qui s'impose lorsque l'on songe à Beethoven et à son Concerto en ré majeur. Le compositeur allemand n'a certes écrit qu'un concerto pour violon, mais cette partition géniale, créée en 1806, inaugure la série des grands concertos romantiques pour violon. Véritable hymne à la beauté de l'instrument soliste et à sa puissance lyrique, l'Opus 61 est d'autant plus attendu qu'il est l'occasion du retour de Vadim Gluzman à l'Orchestre. Un maître de l'archet - avec lequel le directeur musical aime beaucoup collaborer - dont la sonorité à la fois ample et lumineuse promet de dévoiler toutes les richesses d'un chef-d'œuvre aussi illustre qu'inépuisable.

Deux partitions associées à la littérature l'encadrent. Le Prélude pour orchestre (en création mondiale) du jeune compositeur hispanique David Azagra remonte dans la lointaine mémoire de la culture mexicaine en se référant à la figure du poète, philosophe et dirigeant politique Netzahualcoyotl (1402-1472). Sa réflexion sur le printemps comme métaphore du devenir humain inspire la pièce que l'on découvrira.

C'est en revanche chez l'un des ses contemporains et compatriotes, l'écrivain Béla Balázs (1884-1949), que Belá Bartók a puisé la matière du Prince de bois (Balázs avait peu auparavant fourni au musicien le livret du Château de Barbe-Bleue). Créé en 1917, ce ballet a été décrit par son auteur comme « un poème symphonique que la danse accompagne ». La suite d'orchestre qu'il en tira en 1931 préserve la magie et le relief de l'original et trouve régulièrement sa place dans les programmes symphoniques.

 

 

plus de détails sur ce concert

 

 

 

photos : V.Guzman © Marco Borggreve