Saison 18-19

Abonnements

Découvrez le programme de la saison 2018 / 2019 et abonnez-vous dès aujourd'hui

Plus d'informations
« Retour

Hommage à Stéphane Cardon

Hommage à Stéphane Cardon

--

 

C'est l'un des grands piliers de notre phalange qui vient de s'éteindre dans sa 78e année. Stéphane Cardon fut en effet appelé en 1983 par Michel Plasson comme Chef d'Orchestre associé. Ce fut le début d'une longue et fructueuse collaboration entre l'Orchestre national du Capitole de Toulouse et ce musicien passionné.

 

Issu d'une famille de musiciens, il avait étudié le piano et le violoncelle avant de décider de se consacrer à la direction d'orchestre. Au Conservatoire national supérieur de Paris, il aura – entre autres – comme professeur et mentor Olivier Messiaen, dont il enregistrera quelques années plus tard les Trois Petites Liturgies de la Présence divine, disque qui lui vaudra d'ailleurs le Grand Prix de l'Académie nationale du disque Charles-Cros (1984). Il remporte alors coup sur coup le prestigieux Premier Prix du Concours international de Besançon en 1971, puis le Deuxième prix du Concours international Nicolaï Malko en 1972, ce qui lance sa carrière en France et en Europe.

 

Cette même année, il prend la direction du Centre musical et lyrique de Grenoble, poste qu'il occupera jusqu'en 1983. Avec son enthousiasme, son énergie infatigable, il fera également rayonner l'Ensemble Instrumental de Grenoble par-delà les frontières hexagonales, effectuant des tournées en Europe et en Amérique.

 

Avec sa nomination aux côtés de Michel Plasson, il dirigera l'ONCT de 1983 à 2007 en concert à la Halle aux Grains et en région, comme à l'opéra au Théâtre du Capitole. C'est d'ailleurs lui qui emmène l'ONCT à Bercy pour une série de représentations de Nabucco. Aussi à l'aise dans le grand répertoire que dans la musique de son temps, il a créé par exemple Le Cantique d'Ezéchias du compositeur trop tôt disparu Dominique Troncin (1961-1994).

 

Pédagogue né, Stéphane Cardon s'est rapidement investi dans l'enseignement et la transmission de son art. Il fut nommé dès 1972 professeur au Conservatoire national supérieur de Paris.

 

Depuis 1994, Stéphane Cardon dirigeait également l'Orchestre de Douai, ensemble avec lequel il entretiendra une relation suivie jusqu'en 2012.

 

Stéphane Cardon a enregistré de nombreux disques chez Arion et Forlane, dont malheureusement bien peu sont aujourd'hui réédités en CD. On a également gardé de lui un témoignage vidéo : Carmina Burana de Carl Orff, paru en DVD chez Intégral Classic.

 

Les musiciens et toute l'administration de l'ONCT garderont un souvenir poignant de ce musicien sensible,pour qui la musique était bien plus qu'un art : une raison de vivre.