Saison 2019-2020

Les Pass

L'abonnement en toute liberté à partir de 3 spectacles !

Plus d'informations
Javier
Perianes

La carrière internationale de Javier Perianes l’a conduit sur les scènes les plus prestigieuses, seul en récital ou, en concert, aux côtés de chefs d’orchestres tels que Daniel Barenboim, Charles Dutoit, Zubin Mehta, Gustavo Dudamel, Sakari Oramo, Yuri Temirkanov, Gustavo Gimeno, Santtu-Matias Rouvali, Louis Langrée, Juanjo Mena, Simone Young, Vladimir Jurowski, David Afkham, Pablo Heras-Casado, François-Xavier Roth, Daniel Harding et Klaus Mäkelä. Il s’est également produit dans des festivals tels que les BBC Proms, le Mainly Mozart, Lucerne, la Roque d'Anthéron, Grafenegg, le Printemps de Prague, le festival de Saint-Sébastien, celui de Grenade ou encore de Ravinia. Il a reçu le « Prix national de Musique » en 2012 du Ministère de la Culture d’Espagne, et a été nommé aux « International Classical Music Awards » (ICMA) comme « Artiste de l’Année » en 2019.

L’une des caractéristiques de sa saison 2019/20 sera l’accent mis sur les deux concertos pour piano de Johannes Brahms. Javier Perianes se voit également réinvité à l’Orchestre symphonique de Boston, à l’Orchestre symphonique de Montréal, au Symphonique de Cincinnati, à l’Orchestre national de Belgique, à l’Orchestre Gulbenkian, à l’Orchestre symphonique de la Radio de Finlande, au Scottish Chamber Orchestra et ici même, à l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. Il fera par ailleurs ses débuts avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, le NAC d’Ottawa et l’Orchestre philharmonique de Radio-France. Javier Perianes se produit aussi fréquemment en récital à travers le monde, ainsi que pour des concerts de musique de chambre. Cette saison, il fait par exemple ses débuts à la Salle Boulez de Berlin. Il collabore également de manière régulière avec Tabea Zimmermann pour des récitals en Allemagne et en France, et ils embarqueront tous deux pour une tournée de récitals au USA en écho à leur dernier disque (Harmonia Mundi). Javier Perianes se joint de nouveau au Quatuor Quiroga pour une tournée aux Pays-Bas, en Allemagne et en Suisse avec eux.

Parmi les moments clés de sa carrière, citons des concerts avec le Philharmonique de Vienne, le Gewandhaus de Leipzig, les Orchestre de Chicago, Boston, San Francisco, Washington, le Yomiuri Nippon ou encore le Symphonique national de Danemark, les Orchestres d’Oslo, de Londres, de New York, de Los Angeles et le Philharmonique tchèque, l’Orchestre de Paris, celui de Cleveland, l’Orchestre du Concertgebouw et le Philharmonia, les Orchestre de la Radio de Suède, de Norvège et de Berlin... Il enregistre en exclusivité pour Harmonia Mundi. Cette saison, un disque Ravel est récemment paru, avec Le Tombeau de Couperin, l’Alborada del Gracioso et le Concerto pour piano en sol avec l’Orchestre de Paris sous la direction de Josep Pons. Il sort également un disque avec l’artiste Tabea Zimmermann incluant des oeuvres espagnoles et d’Amérique du Sud. Sa discographie le montre jouant Beethoven, Mendelssohn, Schubert, Grieg, Chopin, Debussy, Ravel et Bartók ou encore Blasco de Nebra, Mompou, Falla, Granados et Turina. Un récent album consacré à Debussy pour le centenaire de sa mort le montrait dans le Premier Livre des Préludes et dans ses Estampes, mais aussi dans les trois Sonates (« OEuvres tardives »), disque récompensé d’un Gramophone Award en 2019.