Saison 2019-2020

Les Pass

L'abonnement en toute liberté à partir de 3 spectacles !

Plus d'informations
Pieter-Jelle
De Boer


Pieter-Jelle de Boer a une histoire avec Toulouse : jeune chef fraîchement diplômé du CNSM de Paris, il dirige pour la première fois l’Orchestre national du Capitole en 2007 en tant que stagiaire AÏDA. Quelques années plus tard sont créées, à la cathédrale Saint-Étienne, ses Danses concertantes pour orgue, cuivres et percussions, dans le cadre du festival Toulouse-les-Orgues. Enfin, en 2016, l’Orchestre donne en création mondiale son orchestration de la Suite pour orgue de Maurice Duruflé. Après des débuts récents avec l’Orchestre national de France, l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et l’Orchestre de la Suisse romande, Pieter-Jelle de Boer dirigera en mars 2020 le North Netherlands Symphony Orchestra au Concertgebouw d’Amsterdam. Le chef néerlandais est un l’invité régulier des orchestres de son pays natal dont l’Orchestre de la Résidence de La Haye ou le South Netherlands Philharmonic. Basé en France, il a dirigé un grand nombre d’orchestre hexagonaux dont l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre national Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre symphonique de Mulhouse, l’Orchestre régional Avignon-Provence et l’Orchestre de l’Opéra de Rouen.

Très sensible à la voix humaine, il développe une relation particulière avec le choeur Accentus qu’il dirige en concert et dans des enregistrements acclamés par la presse musicale. Sa discographie comprend également les rarissimes Concertos pour violon de Mario Castelnuovo-Tedesco avec le SWR Sinfonieorchester Baden-Baden und Freiburg et la violoniste Tianwa Yang. Excellent pianiste, il grave une monographie consacrée à Félix Mendelssohn-Bartholdy, saluée par la presse pour sa « musicalité rayonnante » et son « charme à l’état pur », et enregistre un volet de l’intégrale des oeuvres pour piano de Serge Rachmaninov, parue chez Etcetera.

Après des études de piano et d’orgue dans les conservatoires d’Amsterdam et de Lyon, Pieter-Jelle de Boer obtient un Premier Prix en direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il fût l’élève de Zsolt Nagy. Par ailleurs, il a été formé auprès de personnalités musicales telles Murray Perahia, Emanuel Ax et Peter Eötvös. Il est lauréat du Concours international de direction d’orchestre Antonio Pedrotti, ainsi que de plusieurs concours internationaux d’orgue et continue de se produire régulièrement en récital sur de célèbres tribunes européennes. Passionné de transcriptions, il réalise une adaptation pour orgue et voix des Wesendonck-Lieder de Wagner, commandée par Radio France et créée par Marion Lebègue et Anne-Gaëlle Chanon. En ce moment, il prépare une série d’orchestrations de chansons françaises pour le projet « Mademoiselle Moselle » en collaboration avec l’Orchestre national de Metz.