Saison 2019-2020

Les Pass

L'abonnement en toute liberté à partir de 3 spectacles !

Plus d'informations
samedi
26 mars
20:00

Andris POGA / Direction
Dmitry Masleev / Piano

DALBAVIE Color RACHMANINOV Concerto pour piano n°2 CHOSTAKOVITCH Symphonie n°1 en fa mineur, op. 10

Fazil Say, souffrant, ne pourra assurer le concert du 26 mars à Toulouse. Il sera remplacé par le jeune pianiste russe Dmitry Masleev.

 

À LA DECOUVERTE DE FAZIL SAY

Pour sa première collaboration avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le jeune chef letton Andris Poga associe trois oeuvres insolites à un interprète éclectique et enthousiasmant ; pianiste et compositeur, Fazıl Say conjuguera ces deux facettes lors de ce concert qui est aussi l’occasion de découvrir un chef-d’oeuvre orchestral d’aujourd’hui : Color, du français Marc-André Dalbavie.

 

Andris Poga

Suite à un Premier prix au Concours international de chefs d’orchestre Evgeny Svetlanov à Montpellier en 2010, Andris Poga est projeté sur le devant de la scène. Après de fructueuses premières collaborations, il est réinvité par des orchestres tels l’Orchestre symphonique de la NHK, l’Orchestre symphonique d’Israël ou bien encore l’Orchestre symphonique de Moscou. Il connaît un grand succès à la Salle Pleyel à Paris lorsqu’il dirige l’Orchestre de Paris en 2013 avec notamment la Septième Symphonie de Chostakovitch. Il interprétera le compositeur russe pour ses débuts à la tête de l’Orchestre du Capitole.

 

Fazil Say

Lauréat du Concours international Young Concert Artists à New York en 1994, le pianiste Fazil Say connaît un grand succès public et critique depuis de nombreuses années. L’extraordinaire talent de cet instrumentiste est doublé d’un talent de compositeur. L’oeuvre de Fazil Say, qui reçoit notamment des commandes du Festival de Salzbourg, de l’Orchestre symphonique du WDR de Cologne et du Konzerthaus de Dortmund, comprend des compositions pour piano seul, de la musique de chambre mais aussi des concertos et des grandes oeuvres pour orchestre. La première française de Water pour piano et orchestre sera l’occasion d’apprécier à Tarbes puis à Toulouse les deux facettes de cet artiste, pianiste et compositeur. Commande du Festival de Mecklenburg-Vorpommern et du Festival Menuhin de Gstaad, la pièce Water pour piano et orchestre est créée le 18 août 2013 à Stolpe, dans le cadre du Festival de Mecklenburg-Vorpommern, sous la direction de Kristjan Järvi. Alors que le premier mouvement, Blue Water, décrit dans la joie le bleu infini de la mer et le ravissement suscité par sa pureté, le second, Black Water, nous plonge dans le silence d’une nuit au clair de lune au bord d’un lac. Le dernier mouvement, Green Water évoque le flux infini des eaux vertes d’une rivière.

http://fazilsay.com/

 

 

 

 

Crédits photos : A.Poga © Jean Philippe Raibaud    -    Fazıl Say © Marco Borggreve